Accueil / Actualités / Gard : Prison ferme pour les auteurs de la fusillade

Gard : Prison ferme pour les auteurs de la fusillade

Dans la nuit de samedi à dimanche 5 août, une fusillade a éclaté, visant un groupe de personnes d’origine maghrébine dans le Gard sur un parking de supérette. 

Un homme de 44 ans ainsi que son épouse, ont été placé en garde à vue à Aigues-Mortes (Gard) après l’agression d’un groupe de jeunes qui fêtaient le ramadan. [pullquote_right] Éméché, il tire à huit reprises[/pullquote_right]

Acte purement islamophobe

Ces derniers s’étaient rassemblés sur le parking d’une supérette, après avoir rompu le jeûne, comme ils avaient l’habitude de faire depuis le début du ramadan sans que personne n’ait à se plaindre. Sous l’emprise de l’alcool, le couple a proféré des insultes racistes, puis dans la foulée l’homme s’est armé d’une carabine et commence alors à tirer à huit reprises, blessant par miracle une seule femme dans le dos. Ayant un fort taux d’alcool dans le sang, l’homme a aussi visé une voiture dans laquelle se trouvaient une maman et sa fille de 9 ans, d’origine maghrébine aussi.

La justice a tranché…

Le tribunal de Nîmes a rendu son verdict ce lundi, le couple est passé en comparution immédiate pour « violences avec ITT (interruption de travail) inférieure à 8 jours », avec quatre circonstances aggravantes: « la préméditation », « l’alcool », « l’arme » et « l’appartenance des victimes à une ethnie, race ou religion ».  L‘homme écope de quatre années de prison ferme. Quant à la femme, accusée de complicité pour avoir aidé son mari à recharger l’arme entre les coups de feu , elle est condamnée à deux ans de prison.

 

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*