Accueil / Actualités / Aéroport : Après Nantes, un nouveau cas de discrimination à Lyon !

Aéroport : Après Nantes, un nouveau cas de discrimination à Lyon !

Une femme voilée s’est vue exiger de retirer son voile le 29 juin 2012 dans le quatrième aéroport de France, l’aéroport de Lyon.

Un nouveau cas de dévoilement

Une femme voilée s’est vue ordonner de retirer son voile par un agent de la PAF à l’aéroport Saint-Exupéry de Lyon. Elle a refusé catégoriquement de le retirer ce qui a  mené l’agent à devenir encore plus désagréable et à lui dire « qu’elle n’était pas dans une mosquée ». L’agent a tout de même continué a insister pour voir au moins une mèche de cheveux ou la racine de ses cheveux.

Une politique d’humiliation islamophobe

Cet affaire n’est pas sans rappeler l’humiliation vécue par une autre femme musulmane voilée à l’aéroport de Nantes, qui s’est, elle aussi, vue ordonner de retirer son voile qui ne cachait que ses cheveux.

Obliger des femmes musulmanes voilées à se dévoiler semble devenir une « chose normale » voir même nécessaire pour certains. Le silence du gouvernement et des autorités sur ce genre d’événements confirme que ces derniers cautionnent ce genre de comportements intolérables dans un pays où la devise, si l’on se rappelle bien, est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Aujourd’hui, dans les aéroports et partout ailleurs, les arguments fondés sur la sécurité ne sont utilisés, dans les faits, que comme paravent d’une politique islamophobe et discriminatoire dont les premières victimes sont encore une fois les femmes voilées.

 

Le CCIF

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*