Accueil / Actualités / Football : l’habit ne fait pas le cheikh

Football : l’habit ne fait pas le cheikh

                                                                                             Mercredi, la police catalane a arrêté sept personnes accusées d’appartenir à un réseau qui escroquait des clubs de football espagnols. Les escrocs se faisaient passer pour les intermédiaires  d’un soit-disant cheikh milliardaire, qui, en vérité était un …serveur brésilien. 

Une arnaque vieille comme le monde[pullquote_left]Sept personnes ont été arrêtées pour escroqueries, détournements et appartenance à une organisation criminelle[/pullquote_left]

En se faisant passer pour les intermédiaires d’un émir milliardaire, les escrocs proposaient aux clubs d’investir jusqu’à 5 millions d’euros dans leurs entreprises. Pour conclure l’accord, les clubs devaient, au préalable, verser des cautions sur le compte des escrocs.

                                                                                                              Un petit coup de bluff en plus

Pour garantir l’effet, les escrocs ont embauché un serveur brésilien qui se déguisait en Cheikh pour rencontrer les dirigeants des clubs. Il était payé 50 euros par apparition.

Une douzaine de victimes potentielles

Le club Getafe est ainsi tombé dans les filets du réseau, en concluant un accord selon lequel 10 millions de dollars reviendraient au club s’il se maintenait en première division pour la saison 2010-2011. Quand les premiers chèques des escrocs se sont révélés être sans provision, le club a rompu le contrat. Il n’est pas précisé si les escrocs sont néanmoins parvenus à soutirer de l’argent au club.

Source: Europe 1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*