Accueil / Actualités / Egypte : le résultat des présidentielles repoussé

Egypte : le résultat des présidentielles repoussé

Les 16 et 17 juin 2012 , les égyptiens votaient le second tour des élections présidentielles opposant Mohammed Morsi, candidat des Frères Musulmans et Ahamd Chafiq, premier ministre d’Housni Moubarak . Depuis, le nom du nouveau président n’est toujours pas connu. 

Pour l’heure, les deux camps se disputent la victoire.

En attendant que soit communiqués les résultats, les deux candidats déclarent avoir remporté l’éléction, rapportant chacun avoir récolté environ 52% des votes. La commission électorale a déclaré « avoir besoin de plus de temps avant l’annonce des résultats définitifs ».

La « déclaration constitutionnelle complémentaire » de l’armée[pullquote_right]Moubarak c’est du passé pour nous[/pullquote_right]

Dimanche, le Conseil suprême des forces armées (CFSA) a promulgué une déclaration réduisant considérablement les pouvoirs du futur président au profit de l’armée.  Ainsi le CFSA s’attribue  le pouvoir législatif et laisse au président le pouvoir executif. Autrement dit le Conseil rédigera les lois.

« le CSFA va garder le contrôle de la sécurité nationale de l’Egypte et laisser au président les questions de politique intérieure. La responsabilité de tous les problèmes sera rejetée sur le dirigeant élu » estime Joshua Stacher, analyste politique.

L’ancien président H. Moubarak dans le coma

Alors qu’un communiqué officiel devait être diffusé pour informer les égyptiens de l’état de santé de leur ex-président, nous n’avons toujours rien d’officiel le concernant.

Quoi qu’il en soit celà ne semble pas inquiéter les égyptiens dont l’un d’entre eux déclare « Moubarak c’est du passé pour nous. On doit regarder devant nous car il y a de nombreux défis à relever ».

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*