Accueil / Actualités / Gaza sous les bombes

Gaza sous les bombes

Depuis dimanche la bande de Gaza se trouve à nouveau sous le feu meurtrier de l’armée d’occupation israélienne, chaque jour a son lot de morts, des civils dont des enfants, et des combattants. Les raids aériens s’accentuent et chaque jour a son lot d’enterrements, on ne peut qu’espérer que cela cesse et que les cimetières de Gaza cessent d’accueillir des nouveaux arrivants morts sous les bombes cruelles d’Israël.

Deux enfants morts hier

Des avions de chasse israéliens ont effectué  une frappe aérienne contre des civils palestiniens à Deir Al Balah au  milieu de la bande de Gaza. Les sources médicales ont indiqué qu’un  homme palestinien a été blessé gravement, sans plus de détails.

Le matin même (mardi),  deux mineurs palestiniens ont été tués par l’armée israélienne près de la base militaire israélienne de Kesofim à l’est de Deir Al Balah. Al Qassam (média) a rapporté que les forces militaires israéliennes ont ouvert le feu sur un groupe de civils ce qui a conduit à l’assassinat des deux mineurs, Mohammed Bassam Abu Moa’liq, 16, ans et Yousef Au-Tilbani, 16, ans.

Il a ajouté que les équipes médicales ont évacué les corps des deux martyrs indiquant qu’ils ont été tués de sang-froid à distance et à courte portée. Les sources médicales à l’hôpital Al-Aqsa dans le centre de la bande de Gaza ont  déclaré que les deux corps étaient totalement défigurés par les bombardements.

Les avions israéliens sèment la mort

Un combattant palestinien a été tué et plusieurs autres ont été blessés dans une nouvelle vague de raids aériens israéliens sur la bande de Gaza mercredi matin, selon des sources locales et médicales. Des sources locales ont déclaré  que l’ aviation israélienne a tiré un missile sur une moto au nord-ouest de Rafah, au sud de la bande de Gaza, tuant un combattant de la résistance affilié à la branche armée du Jihad islamique et blessant son camarade. Des équipes d’ambulanciers ont évacué les blessés, en notant que le nombre de martyrs au  cours des attaques aériennes israéliennes sur la bande a ainsi augmenté.

Dans la ville de Gaza, deux citoyens ont été blessés lorsque l’aviation israélienne a tiré un missile sur un groupe de citoyens dans la banlieue de Shujaiya, selon un journaliste, ajoutant qu’un autre raid a été rapporté à Rafah blessant un civil.

Le porte parole des services d’ambulanciers et d’urgence a également déclaré qu’un raid israélien sur un atelier de métallurgie dans la banlieue de Gaza ville, à Zaitun, avait blessé un civil.

Les avions de guerre israéliens sont ensuite repartis et ont fait sauter une voiture civile garée près de la rue principale de Zaitun, causant de  gros dommages et perturbant le trafic.

Ensuite les avions de guerre ont ciblé les zones d’entrainement des Brigades Al-Qassam et attaqué des zones agricoles sans faire de victimes signalées.

 Encore des morts aujourd’hui

Un garçon de 14 ans a été tué aujourd’hui (mercredi après-midi) alors qu’ Israël a bombardé la bande de Gaza pour  le troisième jour. Momen al-Adam a été tué et deux personnes ont été blessées, dont le père de Momen, dans l’est du quartier Zaitoun.

Une fillette de deux ans, Hadeel Al-Hadad, a également perdu la vie. 

Une porte-parole militaire israélien a déclaré les forces israéliennes avaient frappé la région. Des témoins ont déclaré à Ma’an (média) que les avions de guerre israéliens ont pris pour cible un groupe de civils.

Vers midi, mercredi, un homme de 21 ans a été tué dans un raid aérien sur Rafah dans le sud de la bande de Gaza. L’armée a déclaré dans un communiqué qu’il était impliqué dans un raid depuis le Sinaï égyptien à la frontière israélienne  lundi.

Les militants ont répondu aux attaques par des tirs de roquettes à travers la frontière dans le sud d’Israël.

Israël a tué au moins huit Palestiniens dans la bande de Gaza dans une série de frappes aériennes  depuis dimanche soir et au moins 17 personnes ont été blessées dans les attaques, la dernière escalade de violence israélienne contre Gaza a conduit à l’assassinat de  palestiniens, dont 4 mineurs, voici certains de leurs noms, Jihad Abu Shabab, Abdullah Hassan Azanin, Mohammed Shabat, Ismail Abu Odeh, Mohammed Abu Moa’liq et Yousef  Au-Tilbani.

Qu’Allah Subhanahu wa ta’la leur accorde Grâce et Miséricorde et leur ouvre les Portes du Paradis, Allah y Rahoum.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*