Accueil / Actualités / Mahmoud Al-Sarsak bientôt libéré ?

Mahmoud Al-Sarsak bientôt libéré ?

 

 

 

 

Ci contre  une photo récente, très rare de Mahmoud Al-Sarsak.

 

 

 

 

 

 

 

Mahmoud Al-Sarsak, dont nous vous avons déjà  parlé, qui est en grève de la faim depuis 3 mois pour exiger sa libération a peut être été entendu. Il est détenu par Israël depuis 3 ans sans aucune charge ni jugement (la détention administrative). Il se trouve dans un état de santé très préoccupant, proche de la mort, et nombreuses ont été les pressions exercées pour exiger sa libération, et afficher la solidarité avec lui et son combat.

Un accord semble avoir été signé

Mahmoud al-Sarsak, en grève de la faim dans une prison israélienne depuis 93  jours, a accepté de commencer à manger aujourd’hui (lundi), suite à la signature d’un accord qui verra sa libération le 10 Juillet, a déclaré son avocat Maitre al Jaberein. Les autorités carcérales israéliennes ont demandé à Mahmoud Al-Sarsak de manger quelque chose en leur présence pour ratifier l’accord, après quoi il prit un morceau de chocolat, toujours selon son avocat. Aucun porte-parole israélien des prisons n’a pas pu être joint pour un commentaire.

En  vertu de cet accord Mahmoud Al-Sarsak se rendra dans un hôpital civil pour un traitement mardi, mais le même jour, il retournera à la clinique de la prison de Ramleh jusqu’à sa libération le 10 Juillet prochain, a ajouté l’avocat.

L’organisation  Physicians for Human Rights – Israel- déclare que la clinique n’est pas équipée pour traiter les grévistes de la faim à long terme ou pour gérer les risques pour leur santé quand ils recommencent  à manger, et a appelé au transfert des grévistes de la faim dans des installations civiles.

Sa famille qui attend toujours de le revoir après 3 ans sans visite

La famille de Mahmoud continuait  de réclamer le droit de lui rendre visite, ils ne l’ont pas revu depuis 3 ans et craignent qu’il ne meure sans l’avoir revu.

Sa mère a déclaré à l’Institut pour comprendre le Moyen-Orient que la famille est si inquiète qu’ils ne peuvent dormir, [pullquote_right]« Pouvez vous imaginer qu’on vous dise que votre fils est à la prison de Ramleh, malade, qu’il est à l’hôpital, et que vous ne pouvez pas le voir, ni lui rendre visite ? Il est en grève de la faim jusqu’à présent car il a été lésé.»[/pullquote_right]

« Son rêve était d’aller jouer au Balata Club Sport, et dans les clubs de Cisjordanie, il rêvait d’être excellent et de devenir une star, il était le plus jeune joueur du club mais le meilleur »

« Nous n’arrivons pas à dormir la nuit parce que nous pensons à lui, nous nous demandons si nous allons entendre de mauvaises nouvelles, ou en entendre de bonnes, nous regardons la télévision toute la journée et nous attendons. »

Lors d’une audience jeudi dernier, cette demande de visite devait être examinée, et une autre audience hier (dimanche) a eu lieu, sans qu’aucune réponse ne soit donnée ou un accord trouvé.

Le monde et des sportifs se sont mobilisés pour Mahmoud

Eric Cantona, grande figure du football français et international a rejoint la liste des partisans de Mahmoud Al-Sarsak, ce jeune footballer palestinien détenu par Israël sans charges ni jugement depuis 3 ans et en grève de la faim depuis 3 mois.

Eric Cantona a envoyé une lettre au Ministre anglais des sports et au président de l’UEFA Michel Platini pour réclamer la libération de jeune joueur de 25 ans.

Cette lettre a également été cosignée par d’autres célébrités telles que le réalisateur anglais Ken Loach, l’universitaire Noam Chomsky et d’autres…

[quote]« Il est temps de mettre fin à l’impunité d’Israël et d’insister sur les mêmes normes d’égalité, de justice et le respect du droit international que nous exigeons des autres Etats », peut on lire dans  la lettre.[/quote]

En France plusieurs sportifs et d’autres personnalités affichent leur soutien au joueur, tels que

Les footballeurs : Nicolas Anelka, Demba Ba, Philippe Christianval, Abou Diaby, Soulaymane Diawara,
Doudou Jacques Faty, Ricardo Faty, Rémi Gomis, Frédéric Kanouté , Mamadou Niang, Nicolas Nkoulou, Momo Sissoko, Moussa Sow, ainsi que Ladji Doucouré – athlète, Jo Le Guen- navigateur ….

Un match contre Israël perturbé

En Ecosse des centaines de partisans palestiniens  ont fait  une action samedi pour perturber un match international contre Israël, en solidarité avec Mahmoud Al-Sarsak, ils ont brandi des drapeaux palestiniens, des affiches et des photos de Mahmoud. Ce match était un match éliminatoire pour l’Euro féminin, la Campagne Ecossaise de Solidarité avec la Palestine (SPSC) et d’autres groupes pro-palestiniens étaient à l’intérieur  du stade pour manifester avec le feu vert de la police. Ce match c’est terminé avec le score de 8 – 0 pour les écossaises.

L’état d’Israël condamné par les défenseurs des droits humains et  l’UEFA  exhorté

Les prinicpaux groupes de défense des droits de l’homme tels qu’Amnesty International, Human Rights Watch condamnent la politique de détention du régime israélien qui est une violation des lois humanitaires et internationales.

Les dirigeants du football palestinien ont  également exhorté l’UEFA  d’éliminer  Israël en tant que pays hôte en 2013 du championnat Européen des moins de 21 ans, car Israël emprisonne des joueurs palestiniens de l’équipe nationale sans procès. Car malheureusement Mahmoud Al-Sarsak n’est pas le seul joueur palestinien emprisonné par Israël sans raisons.

Le gardien de but de l’équipe olympique, Omar Khaled Abu Itweis, 23 ans, a été enlevé par une force d’infiltration armée israélienne pendant  son travail au  Croissant-Rouge palestinien, sans charges  et est toujours en détention depuis le début de Février 2012. En outre, le joueur Mohammad Ibrahim Saadi Nimner, 22 ans, qui joue pour Al-Amaari club professionnel, a été arrêté par les forces d’occupation israéliennes à la fin de Février 2012 et est toujours détenu sans inculpation ni procès.

 

Nous espèrons qu’il ne s’agit pas encore d’une fausse promesse israélienne, et souhaitons voir Mahmoud libre au plus vite, qu’il retrouve la santé et reprenne sa vie là où les israéliens avaient voulu l’arrêter. Longue vie à Mahmoud Al-Sarsak Incha’Allah, mais n’oublions pas les autres prisonniers palestiniens …

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*