Accueil / Actualités / Syrie : Nouvelle résolution de l’ONU !

Syrie : Nouvelle résolution de l’ONU !

 

 

Une nouvelle résolution a été adoptée à l’unanimité par le conseil de sécurité des Nations Unies, ce samedi, pour surveiller un cessez-le-feu sérieusement compromis.

 

 

 

Après la première résolution adoptée samedi dernier, qui autorisait l’envoi de 30 observateurs seulement, une nouvelle résolution votée, elle aussi, à l’unanimité ce samedi par les Nations Unies, prévoit l’envoi initial de 300 observateurs militaires en Syrie. Selon le texte co-parrainé par la France, la Russie, la Chine et l’Allemagne, les 300 observateurs militaires non armés doivent être déployés le plus « rapidement » possible « pour une période initiale » de trois mois.

 

Mission des Observateurs

Les observateurs militaires non armés ont pour mission de surveiller le cessez-le-feu en Syrie, de faire appliquer le plan de paix du médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe. Kofi Annan, lui, dit prévoir un dialogue politique entre le régime Syrien et l’opposition ainsi que la libération de prisonniers politiques !

 

Un cessez-le-feu sérieusement compromis

Le cessez-le-feu, qui devait officiellement prendre effet le 12 avril 2012 n’est pas du tout respecté en Syrie. Ni même après l’envoi d’observateurs militaires par le le conseil de sécurité des Nations Unies. Alors que la Syrie avait promis la libre circulation des observateurs dans le pays, ces derniers se sont vu refuser l’accée d’une ville symbole, bombardée en dépit de la trêve : Homs.  Ces 10 derniers jours, on a signalé plus de 200 morts dont 46 ce vendredi selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH). Les observateurs ont été appelés à se rendre « immédiatement » à Homs, par le Conseil National Syrien (CNS), pour arrêter : [quote]« les crimes du régime sanguinaire. Les corps des martyrs sont empilés dans les rues du quartier de Bayada où les destructions sont terrifiantes »[/quote]. Le régime ne reconnaît pas la révolte populaire, et affirme « combattre des groupes terroristes » selon lui, « responsables des violences ».[pullquote_right]« Cinq observateurs pour surveiller Bachar ? »[/pullquote_right]

 

La réaction de l’opposition Syrienne  

Vendredi 20, la veille de cette nouvelle résolution, des milliers de Syriens sont descendus dans les rues, pour manifester leur mécontentement et interpeller les équipes d’observateurs. Sur les pancartes brandies, on pouvait lire «Où sont les observateurs ? », « Où sont les résolutions contraignantes du Conseil de sécurité ? », « Cinq observateurs pour surveiller Bachar ? ».

L’opposition a appelé Samedi l’ONU, à intervenir militairement en Syrie. Tout comme l’émir du Qatar Cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, qui, lui aussi, estime que « le peuple syrien ne devrait pas être soutenu par des moyens pacifiques mais par les armes ».

 

Au total, les violences ont fait au moins 11.100 morts en 13 mois et des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées, selon l’ONG.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*