Accueil / Actualités / A Gaza les enfants meurent à l’hôpital

A Gaza les enfants meurent à l’hôpital

Il y a quelques temps, nous vous parlions de la pénurie d’électricité qui touche Gaza, et des problèmes que cela engendre, en raison du manque d’approvisionnement en fioul de la centrale électrique de Gaza.  En effet, Gaza est sous embargo israélien, ce qui veut dire que tout ce qui peut entrer à Gaza, comme l’alimentation, les médicaments, les matériaux, le carburant … dépend du bon vouloir israélien.

 

La vie quotidienne devient critique

Donc depuis déjà un moment à Gaza, la vie se complique encore d’avantage , 3 heures d’électricité par jour, les générateurs qui s’épuisent, l’impossibilité de faire ou d’utiliser ce qui partout ailleurs est banal : cuisiner, un sèche-cheveux, un frigo, la douche, un ordinateur, charger son téléphone,  la liste est longue.

Israël ne veut pas laisser entrer de fioul, comme beaucoup d’autres choses nécessaires à la vie quotidienne d’ailleurs, alors Gaza tente de survivre.

Gaza s’appuyait sur le carburant importé d’Egypte, mais les approvisionnements ont récemment été coupés, ce qui a provoqué des coupures d’électricité de plus de 18h par jour!

La semaine dernière, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Gaza et ont appelé l’Egypte à reprendre les livraisons de carburant vers le territoire assiégé.

Des malades qui meurent

Là où cette situation devient très grave c’est notamment à l’hôpital. A  l’hôpital il y a des gens qui survivent uniquement parce qu’ils  sont assistés ou reliés à des machines, comme par exemple des patients sous dialyse, des patients sous assistance respiratoire ou autre.

Les groupes électrogènes qui pouvaient prendre le relais à l’hôpital aussi ont besoin de fioul pour fonctionner, et aucun stock n’est inépuisable, donc l’électricité vient à manquer.

Et sans électricité ces machines qui permettent à des patients de rester en vie  ne fonctionnent  pas, et donc les patients meurent.

Le Ministère de la Santé à Gaza a déclaré lundi qu’une fillette de 4 ans est morte à cause d’une panne de courant dans un hôpital de la zone côtière assiégée (Source Press TV) , les générateurs de secours n’ayant également pas pu être  ravitaillés.

Vendredi, un enfant avait également péri à l’hôpital après que le générateur qui alimentait son masque à oxygène ne soit à court de carburant.

Le blocus israélien sur Gaza inflige beaucoup de souffrance aux Palestiniens de Gaza, y compris les pénuries de carburant.

Les pannes de courant prolongées causées par la pénurie de carburant vont continuer de faire des ravages sur les patients hospitalisés dans la bande de Gaza.

 

Encore un autre moyen qu’utilise Israël pour « punir » le Peuple Palestinien, l’embargo que subissent les habitants de Gaza depuis presque 6 ans a causé la  mort de beaucoup d’hommes, de femmes et  d’enfants, l’embargo est un moyen de pression de plus sur le Peuple Palestinien, afin de les priver toujours plus de leurs droits élémentaires, le droit à la liberté, le droit de se nourrir, le droit de se soigner, le droit de construire, et même juste le droit de vivre convenablement.

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*