Accueil / Actualités / Strasbourg : le second cimetière musulman de France

Strasbourg : le second cimetière musulman de France

Ce lundi 6 février a vu l’inauguration d’un nouveau cimetière musulman en Alsace-Moselle. Des représentants de l’Etat, des représentants musulman, juif, protestant et catholique étaient présents à cette cérémonie.

Strasbourg après Bobigny

[pullquote_right]C’est un événement que je qualifie d’historique pour la communauté musulmane d’Alsace et de tout l’Hexagone »[/pullquote_right]

Le premier cimetière musulman public français est celui de Bobigny, créé il y a 75 ans, autrement dit une plombe. Mohamed Moussaoui se félicite: « C’est un événement que je qualifie d’historique pour la communauté musulmane d’Alsace et de tout l’Hexagone ».

En France, la loi du 14 novembre 1881 interdit de créer des cimetières confessionnels bien que le regroupement des tombes d’une même confession dans un cimetière soit autorisé. Or, l’Alsace et la Moselle échappe à ce cas de figure étant soumises à un mélange de droit français d’avant 1871 et de droit allemand. Donc, un cimetière pour les musulmans n’enfreint en rien la loi.

Un cimetière à grande échelle

Une surface d’un hectare et demi, des milliers de sépultures qui pourront, la possibilité d’étendre le lieu, des clôtures de sécurité, des salles d’ablutions, des espaces propices aux rites et d’autres infrastructures… Autant dire que ce cimetière musulman a tout de correct. A noter que les sépultures sont orientées vers La Mecque, comme le veut l’Islam. Un cimetière en accord avec la religion musulmane, en France, voilà une nouvelle bien motivante.

Espérons que la loi française change au plus vite et que d’autres lieux tels celui-ci voient le jour partout sur le territoire.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*