Accueil / Actualités / Infos Palestine : Attaques de colons israéliens

Infos Palestine : Attaques de colons israéliens

Cette semaine en Palestine:

Des colons israéliens de la colonie de Tappuah située dans le nord de la Cisjordanie, ont coupé et détruit vendredi environ 100 oliviers cultivés par des Palestiniens au nord ouest de Yassouf, selon des sources locales.

La population explique que les colons, appuyés par l’armée israélienne et le gouvernement, veulent ainsi empêcher les Palestiniens de cultiver leurs terres, et par la même occasion spolier leurs terres afin d’étendre encore un peu plus la colonisation.

 

 

Vendredi encore, un groupe de colons israéliens fondamentalistes ont agressé deux jeunes Palestiniens à Ash Shuhada Street dans le sud de la ville d’Hebron, les deux jeunes traversaient la rue quand les colons s’en sont pris à eux, les frappant à coups de pied et de poings.

Des témoins oculaires rapportent que des soldats israéliens arrivés sur les lieux, s’en sont alors pris aux deux jeunes victimes Palestiniennes, les ont menottés et enlevés , sans même interroger les colons agresseurs.

Les deux Palestiniens ont été emmenés vers une destination inconnue.

Ces dernières semaines, des groupes de colons israéliens fondamentalistes ont intensifié leurs agressions contre les Palestiniens, sacages de vergers, vols de terres, vols de biens, incendies et dégradations de Mosquées, et même d’une église.

 

 

Les colons fondamentalistes ont aussi dégradé un bien appartenant à des militants israéliens pour la Paix; attaqué des militaires israéliens ainsi que des véhicules de police.

Ces colons blâment les Palestiniens et les groupes pacifistes israéliens au sujet de l’évacuation de certaines colonies qui ont été démantelées par l’armée.

Pour finir lors de la manifestation hebdomadaire et non violente de Bil’in prés de Ramallah, dont le théme cette semaine était Al Quds (Jerusalem) et les violations illégales des israéliens qui cherchent à deplacer tous les Palestiniens vivant à Al Quds. Ces manifestations hebdomadaires réunissent des Palestiniens , des résidents locaux, des israéliens, des pacifistes internationaux chaque semaine, qui  ont  été à nouveau la cible d’attaques de la part de l’armée israélienne.

Gaz lacrymogènes, balles en métal recouvertes de caoutchouc et même pulvérisation d’eaux usées mélangées avec des produits chimiques, telle fut la réponse israélienne à cette manifestation pacifique.

Le Croissant Rouge Palestinien rapporte que plusieurs manifestants ont dus être soignés pour les effets des gaz lacrymogènes et d’autres pour les effets des produits chimiques pulvérisés.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*