Accueil / France / La Campagne BDS, actions et buts…

La Campagne BDS, actions et buts…

Nous vous présentons aujourd’hui la campagne BDS ( boycott, désinvestissement, sanctions ), pour cela, nous avons rencontré Imen du groupe BDS France. 

La campagne BDS mène des actions visant à informer les citoyens, et à dénoncer l’apartheid Israélien en Palestine, voir le sitewww.bdsfrance.org

 

Quand, et par qui a été fondé le mouvement BDS France ?

La campagne Française est née en juin 2009 à l’initiative de plusieurs associations dont Génération Palestine, le CCIPP   (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), l’Union Juive pour la paix, la GUPS (Union Générale des Etudiants Palestiniens) .

Elle regroupe aujourd’hui des organisations et des associations plus larges, comme le Syndicat Solidaires, le Mouvement pour une alternative non-violente, et des partis politiques comme le NPA.  Nous travaillons avec la campagne BDS International, dont le BNC (Boycott Nation Comitee) qui regroupe plus de 171 associations de la societé civile Palestinienne.

D’autres y ont adhéré alors qu’ils ne militaient pas pour la cause Palestinienne.

 

Quel est le but de BDS?

Le but de BDS est de mettre fin à l’impunité d’israel, de faire cesser sa politique colonialiste et raciste contre les Palestiniens. Il était important de coordonner les différentes actions pro-Palestiniennes.

La Campagne BDS France s’est créee a travers une »charte de principe » et un appel. L’un de nos fondements est l’antiracisme, nous agissons politiquement, et sur le terrain de droit.
BDS travaille sur la persuasion, nous croyons pouvoir persuader des artistes, par exemple, de ne pas se produire en Israel.
Et influencer en France, il y a un vrai travail à mener de ce coté la, le coté artistique et universitaire est important, nous cherchons à informer, à sensibiliser.

L’information et la pédagogie sont essentiels au développement de la Campagne.
L’un de nos fondements est l’antiracisme, nous agissons politiquement, et sur le terrain de droit. Mais en parallèle le boycott doit continuer.

 

Vos actions? 

En ce qui concerne le boycott des produits Israéliens, nous menons une campagne de plaidoyer auprès des citoyens, afin qu’il sachent d’ou viennent les produits qu’ils achètent, et qu’ils évitent d’acheter des produits « Made in Israel » ou ceux fabriqués dans les colonies ( fruits et légumes, lingettes bébé….). Pour cela nous menons des actions de sensibilisation dans les grandes surfaces.

Nous agissons donc également au niveau culturel, lettres aux artistes qui prévoient de se rendre en Israel afin de les en dissuader; actions contre les institutions culturelles Israeliennes, comme des parrainages avec l’ambassade Israelienne.

Au niveau sportif également, nous avons écrit une lettre a l’UEFA (football), pour les interpeller sur le fait qu’Israel joue dans les compétitions Européennes.

Nous menons également des actions lors des différents salons qui promeuvent Israel ou des produits Israeliens ( salon de l’immobilier Israelien, salon du vin Israelien….).

 

Vos résultats? 

Plusieurs résultats positifs, la liquidation judiciaire d’Agrexco (société Israelienne d’importation de fruits et légumes).  Annulation des concerts en Israel  de Vanessa Paradis, Natacha Atlas, Oumou Sangaré….  Au niveau international  le plus gros fonds de pension Suédois, Första AP-Fonden a exclut tout investissement dans l’entreprise Israelienne Elbit, pour des raisons éthiques…

 

Comment participer et vous aider? 

Tout d’abord en étant vigilants sur vos achats, vérifier la provenance et ne pas acheter si elle n’est pas indiquée.

Relayer les informations (www.bdsfrance.org) , participer a la campagne ( campagnebdsfrance@yahoo.fr ) , et participer aux actions.

 

Votre fonctionnement? 

Nous avons des réunions mensuelles de coordination, toutes les associations membres se réunissent pour décider des prochaines initiatives.

 

Vous pouvez suivre BDS sur leur site, ainsi que sur leur page Facebook et remplir un formulaire de soutien sur le site : www.bdsfrance.org

Le boycott ne sert pas a rien, rappelez vous il y a quelques années que le boycott des produits Sud Africains avait contribué au fait que l’esclavage soit aboli en Afrique du Sud …

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*