Accueil / Actualités / Le recteur de la mosquée de Nanterre accusé

Le recteur de la mosquée de Nanterre accusé

Stupeur et froideur. Mensonge ou Vérité? Voilà quelques mots qui se dégagent de cette affaire. Mais quelle affaire? Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, est accusé de d’« abus de confiance » et « blanchiment » comme le révèle LeParisien.fr.

Soupçonné d’avoir détourné des milliers d’euros

Ceci n’est qu’un soupçon, la réalité des faits n’a pas encore été définie. Cependant, le cheikh est accusé d’avoir mis dans sa poche plus de 26 000 € de subventions accordées par la Grande Mosquée de Paris pour la mosquée de Nanterre. De plus, entre 2006 et 2008, environ 20 000 € se seraient volatisés. On l’accuse entre autre, de s’être servi de l’argent des dons et de La Grande Mosquée de Paris pour se verser des salaires. En somme, beaucoup d’accusations pour un homme de foi.

« C’est une machination »

Le recteur de la mosquée de 64 ans, réputé dans son département des Hauts-de-Seine, se défend d’avoir détourné quelques fonds que ce soit expliquant que les fonds cités ont servi aux paiement des professeurs entre autres.  Selon lui, « c’est une machination ». Alors, où se trouve la vérité dans cet amas?

A suivre incha’Allah…

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*