Home / ACTUALITÉS / Semaine du 19 septembre : Une rentrée violente !
majiniran8

Semaine du 19 septembre : Une rentrée violente !

Après quelques mois de vacances, votre site d’actualités Katibîn vous invite à prendre quelques nouvelles du monde. Malheureusement la rentrée s’annonce violente..



Yémen

Mardi, six personnes ont été tuées à Sanaa (la capitale). En effet les affrontements entre les partisans de l’actuel président Ali Abdallah Saleh et ses détracteurs ont fais de nombreuses victimes depuis trois jours. On compte près de soixante-deux morts.

Afghanistan

Une attaque contre la présidence à Kaboul a tué Burhanuddin Rabbani. Il fut l’ancien chef de l’Etat afghan et dirigeait le Haut Conseil pour la paix chargé de trouver une issue négociée à la guerre.

Turquie

Mardi, une attaque à la voiture piégée a fait trois morts et quinze blessés à Ankara. Le quartier visé abrite des bâtiments gouvernementaux et est situé à moins qu’un kilomètre du bureau du Premier ministre. L’attaque fut violente puisque l’explosion de cette voiture a entraîné celle de plusieurs voitures garées à côté alors que la rue est très passante.

Libye

Les combats continus entre les deux clans. Hier les affrontements avaient lieu à Bani Walid, un des derniers bastions de Khadafi. La France a estimé « naturel et légitime » qu’un nouveau gouvernement mette du temps à se mettre en place. Probablement le temps que les occidentaux se partagent le gâteau…



Iran

Les Etats-Unis, pour qui surveiller l’Iran n’est plus un secret, souhaite avoir recours à des techniques de guerre. En effet, d’après le Wall Street Journal, Washington souhaiterait instaurer une sorte de téléphone rouge avec l’Iran. La même technique avait été utilisée avec l’URSS durant la guerre froide. Ce téléphone permettrait aux deux pays de se contacter directement et d’éviter les éventuels « dérapages » de l’Iran. La proposition n’a pas encore été soumise au président iranien.

Belgique

Suite aux différents faits divers mettant en cause des prêtres condamnés pour attouchements sur mineurs et pédophilie, l’Eglise veut tout mettre en oeuvre pour déceler leurs tendances douteuses. Ainsi, lundi soir, l’Eglise annonça que les séminaristes seront soumis à des tests psychologiques. Ce n’est qu’une fois le test passé qu’ils pourront être ordonnés prêtres.
L’Eglise ne semble pas prête à trouver la vraie source de ce problème.

Au sujet de Driss

Au service de la Oummah car au service d'Allah.

Commenter

Votre adresse ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Extension Factory Builder