Accueil / Actualités / Pétition contre l’impunité de l’Etat d’Israël

Pétition contre l’impunité de l’Etat d’Israël

 

 

Monsieur le Président,

Par principe tout crime de guerre ou tout crime contre l’humanité ne peut rester impuni.

Le fait qu’Israël n’est pas partie du Statut de Rome sur la mise en place de la Cour Pénale Internationale n’empêche nullement que justice soit rendue par un tribunal international. Les exemples du Rwanda, puis de l’ex-Yougoslavie, puis du Liban montrent qu’il est une voie possible pour que l’impunité ne soit plus permise sur cette planète conformément à la Chatre des Nations unies.

Cette voie passe par la mise en place d’un tribunal ad hoc décidé par l’ONU. Et compte tenu du blocage prévisible de cette décision au niveau du Conseil de sécurité, l’Assemblée générale de l’ONU est dans son rôle en décidant, à la majorité des 2/3, la mise en place d’un tribunal spécial.

Monsieur le Président,

La situation qui prévaut au Proche-Orient ne peut plus durer. Les bases d’un règlement sont connues de tous puisqu’elles sont l’émanation des résolutions de l’ONU elle-même. Dans ce cadre il n’est plus possible que la planète accepte que des crimes de guerre ou contre l’humanité ne soient pas poursuivis et condamnés. Aucun pays ne peut faire exception à cette règle. Aucune nation ne peut obstinément violer le droit international, inclus les Conventions de Genève. L’impunité durable et systématique dont bénéficie Israël n’a aucune raison d’exister, ni en terme de rationalité et d’éthique ni en terme de droit. Il faut y mettre fermement un terme si on veut avancer vers la paix dans la justice au Proche-Orient.

C’est ce que nous vous demandons solennellement aujourd’hui.


Voici une lettre au Président de l’Assemblée Générale des Nations Unis afin de lui demander la mise en place et l’ouverture d’un tribunal qui condamnerait pénalement l’Etat d’Israël pour les horribles crimes qu’il continue de commettre.

Pour nous aider dans cette démarche, merci de signer la pétition à l’adresse suivante:


Un commentaire

  1. Simonis Christine

    il faut punir les assassins

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*