Accueil / Actualités / Rassemblement du 7 mai : Pour dire stop à l’islamophobie

Rassemblement du 7 mai : Pour dire stop à l’islamophobie

 

Après avoir vu leur établissement IFESI (Institut Français d’Enseignement Islamique) fermé pour des raisons dites de sécurité et d’accessibilité, le bâtiment qui reçoit uniquement les étudiants, les samedis et dimanches, dans un ERP (Etablissement Recevant du Public) doit être équipé d’une rampe d’accès pour handicapés selon la nouvelle réglementation, les étudiants de cet institut sont consternés par cette décision qui fait défaut, car depuis l’acquisition des locaux voisins en 2010, le problème d’accès était résolu .

Malgré cette réalité les administrations font abnégation de l’existence de cette rampe et font fermer ce lieu pour la raison suivante : Abscence d’accès pour handicapés.

Il faudrait citer un lieu en France qui a été fermé pour cette raison : Réponse : Aucun sauf cet institut qui a bien un accès pour personnes handicapés – « c’est une première en France ».

Devant ces évidences les administrations n’ont aucune raison réelle de justifier leur décision de fermeture.

Et devant toutes ces interrogations, pour les étudiants de l’IFESI tout prouve qu’il s’agit d’une véritable cabale islamophobe, jusqu’où ira ce gouvernement pour stigmatiser les musulmans, au lieu de trouver des solutions pour faire face à notre économie en crise depuis plus de 30 ans, les seules réflexions gouvernementales portent sur : comment bafouer les droits des musulmans de France.

Afin de dire stop à  la montée de ce climat islamophobe, ces étudiants  ont décidé d’organiser un rassemblement devant la préfecture de Créteil (Val de Marne) le samedi 7 mai 2011 à 14h30 pour manifester leur colère devant cette situation sans issue. Ce rassemblement invite tous  les musulmans qui veulent dire « non » à l’islamophobie et envoyer un message à nos dirigeants pour leur dire : « STOP, nous sommes des citoyens français et musulmans, arrêtez de bafouer nos droits ».

Plusieurs oraganisations seront présentes pour manifester leur mécontentement face à la montée de l’islamophobie en France.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*