Accueil / Actualités / Après le débat sur l’identité Nationale, le débat sur l’Islam!
Que de surprises: Jean François Copé propose un débat sur la place de l'Islam en France, avec l'aval et le soutien de Nicolas Sarkozy bien entendu! «On essaie toujours de monter les uns contre les autres. Moi, j'essaie de rassembler», dixit Sarkozy lors du Salon de l'Agriculture. Tiens donc! Mais que se cache-t-il derrière ce projet? Un semblant de réponse nous ai donné par Mister President: «Je n'accepterai pas un islam qui ne correspond pas aux valeurs de la République et de la laïcité»! On comprend un peu mieux...

Après le débat sur l’identité Nationale, le débat sur l’Islam!

Que de surprises: Jean François Copé propose un débat sur la place de l’Islam en France, avec l’aval et le soutien de Nicolas Sarkozy bien entendu! «On essaie toujours de monter les uns contre les autres. Moi, j’essaie de rassembler», dixit Sarkozy lors du Salon de l’Agriculture. Tiens donc! Mais que se cache-t-il derrière ce projet? Un semblant de réponse nous est donné par Mister President: «Je n’accepterai pas un islam qui ne correspond pas aux valeurs de la République et de la laïcité»! On comprend un peu mieux…

L’UMP joue ainsi (de nouveau) sur le terrain du FN, à l’approche des élections présidentielles de 2012: rien de bien étonnant en somme! C’est toujours la même politique, et l’objectif ne change pas: on enraye les débats de fonds et les véritables sujets problématiques pour les dissimuler derrière un débat qui aura de nouveau pour maître mot: stigmatisation et amalgames.

Le débat sur l’identité nationale: un vrai fiasco

Le précédent débat avait provoqué de nombreuses polémiques, avec des résultats bien médiocres: le débat s’était petit à petit transformé en débat sur l’Islam et sur la « burqa » et sur Liès Hebbadj et sur la polygamie en Islam…un vrai pot pourri qui a su ravir les politiques sans endiguer les aprioris. Et parce que l’homme reste peu enclin à évoluer en se remémorant les erreurs du passé, il récidive! On reprend donc les mêmes ingrédients et rebelote! Viendra donc le temps du débat sur une religion plus présente que jamais et qui suscite bien plus que de la simple curiosité.

Angoisses et craintes sont au menu ?

Quelles sont les réelles motivations? N’y a-t-il pas derrière ce débat de profondes angoisses, de véritables crispations qui naissent de l’ampleur progressive de l’Islam en France? Une ampleur constatée et contestée. Ce débat n’aspire-t-il pas fondamentalement à diaboliser l’Islam, en ameutant les foules derrière des sujets que l’on presse comme étant déjà très évocateurs? Exemple: « Le spectre de l’Islamisme » – « L’Islam est-il compatible avec la la République française? » – « Le voile, symbole d’oppression et de soumission » – « Les musulmans veulent-ils vraiment s’intégrer? »…

De nombreuses anticipations.

Nous pensons qu’il y a de quoi être préoccupé. Ce débat n’a pas vocation à être un simple débat. Aussi, nous anticipons la multitude de sujets vides et déraisonnés. Nous anticipons les diverses provocations, l’engagement vain de Fadela Amera qui viendra au secours de l’UMP pour faire valoir sa parole et l’assimiler à l’ensemble de la communauté musulmane. Nous anticipons également les erreurs, la complaisance et les témoignages d’une nullité infinie. A vrai dire, le récent reportage sur France 2 « Et Allah dans tout ça » n’était selon nous que les prémices de qui, à coup sûr, semble nous attendre.

Wa Allah ou e’lem (Et Dieu est le Plus Savant).
Affaire à suivre…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*