Accueil / Actualités / Moubarak : le souverain banni

Moubarak : le souverain banni

www.leprogres.fr

Ce vendredi 11 février 2011 restera inoubliable pour le peuple égyptien : Après 30 ans de règne et plus de 2 semaines de manifestations, Hosni Moubarak quitte enfin le pouvoir !

« En ces circonstances graves que traverse le pays, le président Hosni Moubarak a décidé de quitter son poste de président de la République » 

Alors qu’hier encore, l’ex-président égyptien réaffirmait qu’il ne quitterait pas son poste et qu’il comptait bien honorer sa mission jusqu’au bout, il décide de se retirer de la présidence. Ainsi, il aura cédé après avoir vu défiler des centaines de milliers de personnes réclamant plus de liberté.

Après les cris, les pleurs, les indignations et les morts, l’Egypte souffle. Elle laisse exploser sa joie dans un cocktail de danses, bruits de klaxon et tirs en l’air. Cet après-midi, dans tout le pays, nous avons pu assister à un ballet de drapeaux flottants symbolisant un espoir qui renaît.

« C’est le plus beau jour de ma vie »

D’après des informations divulguées publiquement par Omar Souleimane (vice-président) Hosni Moubarak délègue le pouvoir à l’armée. Il a « confié au Conseil suprême des forces armées la direction des affaires de l’Etat ».

En attendant la transition, il faut rappeler que des négociations ont eu lieu, dans la semaine, entre la confrérie des Frères Musulmans (principale force d’opposition structurée) et ce qui reste du régime. Les Etats-Unis et l’Union Européenne félicitent la révolution et appellent à des élections libres et démocratiques.  

« Le peuple a fait tomber le régime »

Le raïs a quitté la capitale avec sa famille et s’est réfugié dans sa résidence de Charm el-Cheikh. L’armée souligne qu’elle ne se substituera pas à la légitimité du peuple. Le ciel égyptien semble s’éclaircir pour de bon. L’Algérie, témoin de ces surprenants changements qui frappent le Monde Arabe se prépare à son tour à affronter l’autorité du pouvoir. Celle que l’on nomme « la bataille d’Alger » aura lieu demain, le samedi 12 février.

www.leprogres.fr

Un commentaire

  1. Je ne suis pas du genre nationaliste mais je suis sincèrement fière d’avoir du sang égyptien! L’Egypte se débarrasse enfin de son Pharaon! Et c’est une nouvelle page qui s’écrit et un nouvel espoir pour la Palestine! A suivre inshallah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*