Accueil / Actualités / La marche du Million

La marche du Million

Ce mardi matin une banderole revenait dans les rues du Caire : 80 MILLIONS OR ONE ! Elle fait bien évidemment allusion au président controversé : Hosni Moubarak.

« La marche du Million »

www.fr.news.yahoo.com

Il s’agit bien de la plus grande manifestation et de la plus importante grève générale jamais vue en Egypte ! Elle a lieu symboliquement place de la Libération, au Caire et à Alexandrie.

« Je suis mort il y a 30 ans ! Quand Moubarak est arrivé au pouvoir ! »

Un million de personnes étaient attendus dans les rues à l’appel de l’opposition pour protester contre la misère sociale qui empêche les egyptiens de trouver du travail, contre l’absence de liberté qui a conduit le président a couper les lignes téléphoniques et toute connexion internet. Apportant couverture et nourriture, force et espoir, le peuple dénonce le bain de sang qui a touché leur pays. L’ONU dénombre près de 300 morts.

www.lepoint.fr

Alors qu’une cinquantaine d’ONG egyptiennes des droits de l’Homme soutiennent le peuple, le président Moubarak refuse tout départ ! Il nargue même son peuple en formant, lundi, un nouveau gouvernement qui reste, en réalité, inchangé à une exception près. Il faut dire qu’il peut compter sur le soutien de son ami tout aussi sanguinaire : Israël.

« Ya Moubarak ! Tu as sorti à tes enfants de nombreux chars ! Mais où étaient-ils cachés quand Israël maltraitait les palestiniens ? »

Le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahou, s’est dit préoccupé par la situation en Egypte… et a bien évidemment montré son soutien au président. En plus de rapatrier les familles de ses diplomates, il a autorisé l’Egypte à envoyer des troupes supplémentaires pour maintenir l’ordre dans la péninsule du Sinaï. Rappelons que l’Egypte est le pays le plus influent du Proche-Orient et qu’il est l’un de ses seuls alliés dans  la région.

Le pays a donc envoyé un message confidentiel aux Etats-Unis et à certains pays d’Europe pour leur demander de soutenir la stabilité ( nous pourrons toujours nous interroger sur sa conception de la stabilité ) du régime egyptien. Ainsi, d’une part ces pays soutiennent des élections libres et démocratiques, de l’autre ils affirment qu’ils ne souhaitent pas que cela ouvre la voie au mouvement des frères musulmans ! C’est à n’y rien comprendre ! Ils appellent à la démocratie quand ils soutiennent des dictatures, ils souhaitent des démocraties quand ils  ne défendent que les partis qui les intéressent.

« Si les frères musulmans emportent les élections, il y aura bien évidemment une dégradation majeure des relations entre Israël et l’Egypte » a averti l’ex-ambassadeur d’Israël en Egypte. Reprenez-vous ! Doutez -vous de l’humanité de nos frères egyptiens ? Seul Moubarak et son régime entretenaient ces relations. Toute autre force d’opposition, confrérie ou pas, dénoncera ce semblant d’accord de paix !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*