Accueil / Actualités / Moubarak: Ennemi n°1

Moubarak: Ennemi n°1

Hosni Moubarak est devenu en terre égyptienne l’ennemi n°1 à abattre. Le peuple égyptien est à bout, il ne veut plus d’un dictateur corrompu qui soutient des politiques sionistes meurtrières et oppressantes.

Désavoué par le peuple:

Il est certain que le désamour est complet. C’est désormais la quasi totalité de la population qui soutient ce qui ressemble de plus en plus à un soulèvement révolutionnaire. Il ne s’agit plus d’une minorité ni même d’un groupe révolté, c’est bel et bien l’ensemble du peuple qui marche et avance avec l’espoir de concrétiser ENFIN leur rêve commun: la fin du règne Moubarak.

Désavoué par l’armée:

Lundi soir, l’armée a déclaré qu’elle ne fera plus usage de la force contre le peuple égyptien; des propos qui viennent réduire à néant l’objectif secret du dictateur: user de la force pour mettre fin aux multiples contestations et manifestations. Mais que nenni mes amis! L’armée se range du côté du peuple. N’oublions pas que ce fut un élément déterminant dans la Révolution tunisienne. Qu’en sera-t-il alors pour l’Egypte? L’avenir nous le dira. Tout porte à croire néanmoins que nous sommes en phase de progression.

Un tournant dans l’Histoire

Année charnière pour les peuples arabes. 2011 marque certainement à tout jamais l’avènement d’une ère nouvelle et substantielle. Il est temps d’instaurer des règles qui donneront un peu plus de considération à des peuples qui en ont assez d’être marginalisé. Ce qui se passe actuellement fera partie de l’Histoire, de notre Histoire. Et les générations actuelles en parleront aux générations futures. Par la volonté d’Allah. Nous sommes arrivés à un point culminant: l’ensemble de ces récents évènements resteront significatifs, déterminants et mémorables.

Toute l’équipe Katibin souhaite que cette Révolution porte ses fruits!
Puisse Allah venir en aide au peuple égyptien et faciliter son soulèvement!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*