Accueil / Actualités / La double nationalité menacée par Le Pen

La double nationalité menacée par Le Pen

Dimanche, sur la chaîne télévisée Canal +, Marine Le Pen désormais présidente du Front National a exprimé son désir de suppression de la double nationalité.

www.contrepoints.org

Exprimant son inquiétude face à la possible présentation aux présidentielles de 2012 de la candidate Eva Joly ( Europe Ecologie Les Verts ), Marine Le Pen en a profité pour souligner la nécessité de retrait de la double nationalité.

Eva Joly, de nationalité franco-norvégienne, a été la cible du FN qui voit en cette double nationalité une absence de lien charnel avec la France. Le parti n’a donc pas fini de soulever cette question puisqu’une polémique avait déjà éclaté, il y a quelques mois, suite à des propos similaires.

A travers cette idée, Marine Le Pen semble soutenir que l’origine étrangère et multiple d’une personne est un handicap pour la France. Elle a ainsi expliqué : « Cette dame pourrait donc être candidate à la présidentielle et voter elle-même dans son autre pays pour le président dans son pays d’origine. Moi ça me choque, mais à un point, vous n’imaginez pas ». Il semblerait que nous, français depuis près de cinq générations, n’ayons toujours pas de « lien charnel avec la France, avec le peuple français » suffisamment fort…

« Il faut supprimer la double nationalité »

Marine Le Pen ne cesse de se ridiculiser en prônant un tel changement puisque seule la nationalité française, condition liée à la personne permettant la présentation aux élections présidentielles, est requise par la loi du 6 novembre 1962. Allons Marine ! Ne semblez-vous pas oublier que si vous souhaitez en faire autant, une certaine dignité morale est recommandée ?

Les Le Pen, par la multiplication d’attaques, veulent écarter les nouvelles générations de français aux origines diverses de la présidentielle. Ils n’ont aucun lien direct avec la France. Enfin, c’est ce qu’ils prétendent car les lois françaises prouvent le contraire !

« Pour moi c’est encore une manifestation de l’exclusion, de la volonté de diviser »

Eva Joly, qui n’a pas été atteinte par ses propos, invoque une conception erronée de la citoyenneté et une manipulation politique : « Elle se sert de notions comme la laïcité comme d’une machine anti-musulmans, elle dévoie les fondements de notre République et le fait de souligner ma double nationalité comme quelque chose qui serait prohibitif pour se présenter aux élections présidentielles va dans le même sens ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*